Rencontre à la Blanchisserie du Raquet

A la rencontre de l'équipe de choc qui, depuis 3 semaines, a pris le relais des 58 travailleurs d'ESAT en blanchisserie.

Stéphanie et Florentine, pétillantes Monitrices Éducatrices de l’IME les Tournesols de Douai Dorignies, font partie des 10 professionnel(le)s de l’établissement qui se sont porté(e)s volontaires pour intégrer la brigade de la blanchisserie du Raquet. Elles ont accepté de confier leurs impressions sur la découverte du métier d’agent de production en blanchisserie.

IMG 1137 QUALITE MOINDRE

A l’IME, Stéphanie et Florentine accompagnent respectivement 11 et 12 jeunes déficients intellectuels.

Leur quotidien ? L’accompagnement éducatif à travers le sport, les activités manuelles, la recherche de méthodes de communication adaptées à chacun, la médiation animale, le théâtre, la cuisine… et bien d’autres activités liées au projet individuel des enfants.

Aujourd’hui ? Elles relèvent quotidiennement un défi : participer à l’entretien des quelques 2 tonnes de linge en provenance des établissements de l’APEI (MAS, Foyer de vie, FAM), mais également de différents EHPAD (Marcelline Desbordes et Fondation Ste Marie à Douai, St Joseph à Vitry en Artois …), du Centre Hospitalier de Douai et de quelques entreprises en activité comme Noréade, Air Liquide ou l’Imprimerie Nationale.

Quels souvenirs gardez-vous de votre 1ère journée ?

Le plus drôle ?

Se retrouver entre collègues mais dans un contexte totalement différent et se voir en tenue de schtroumpf.

Le plus impressionnant ?

L’envers du décor ! En se portant volontaires, nous avions envie de voir le quotidien des travailleurs handicapés, le niveau de compétence nécessaire, les exigences de leur métier.

Nous avons été particulièrement impressionnées par ce qui est mis en place pour les accompagner au poste de travail : 1 picto différent pour chaque client, 1 couleur par jour de livraison, des gabarits de pliage…

Impressionnées aussi par le matériel et l’organisation !

Les différentes zones de travail, le tunnel de séchage, la calandre, sans parler des techniques de pliage qu’il faut respecter !

Le plus stressant ?

Les premiers jours nous avons harcelé Ludovic, le Responsable adjoint de la blanchisserie, pour savoir si nous faisions correctement ce que l’on nous demandait de faire, si le pliage était aussi bien fait que celui des travailleurs handicapés, si la cadence était bonne et si n’étions pas trop en retard sur la production !

A quel poste de travail êtes-vous affectées ?

Nous changeons de poste en fonction des besoins, parfois au pliage, parfois au bipage des articles en sortie, à la calandre pour le repassage du linge plat ou en sortie du tunnel de séchage.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué ?

L’état et l’odeur du linge en réception ! Ce que l’on trouve dedans… on vous laisse imaginer !

Le bruit des machines surtout quand elles s’arrêtent !

Et très certainement la fatigue et les courbatures des premiers jours !

Mais aujourd’hui… on a pris « le pli » !

Que retiendrez-vous de cette expérience ?

Le niveau de compétence des travailleurs que ne pouvions pas imaginer avant de nous mettre à leur place. D’ailleurs notre souhait est de revenir " après ", pour les voir en activité et surtout les féliciter, on ne manquera pas de leur organiser un goûter comme on sait le faire à l’IME !

Les souvenirs inoubliables des moments partagés avec les collègues. Nous nous voyons différemment et nous sommes soudés plus que jamais !

Dans tous les cas, nous ressortirons grandies de cette expérience.

Une anecdote ?

Stéphanie : j’ai plié les vêtements de résidents de la MAS de Féchain avec lesquels j’ai effectué les achats ! Des résidents dont je vois le visage à chaque fois que je vois passer les noms.

Florentine : c’était totalement improbable de voir passer les blouses d’une connaissance, une infirmière urgentiste qui travaille au Centre Hospitalier de Douai, ainsi que les chemises de mon ancien prof de maths du collège !

 

Il serait impossible de conclure ce portrait sans saluer l’engagement de TOUS les professionnels, qui répondent présents chaque jour depuis 3 semaines :

  • Les salariés de l’IME les Tournesols: Florentine, Lucie, Stéphanie, Cyril, Ludivine, Hélène, Ahmed, Loïc, Pauline et Andrée,
  • les salariés des ESAT de Lambres et des Molettes, qu’ils viennent du médico-social ou des différents secteurs d’activité,
  • les salariés handicapés de l’Entreprise Adaptée La Cordée,
  • et bien entendu les professionnels de la blanchisserie qui ont réussi à former les apprentis blanchisseurs en un temps record !

IMG 1181 QUALITE MOINDREIMG 1220 QUALITE MOINDRE

Le rendez-vous est pris pour d'autres portraits... Restez connectés !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Nous utilisons des cookies sur notre site Web. Certains d'entre eux sont indispensables au fonctionnement du site, tandis que d'autres nous aident à améliorer ce site et l'expérience utilisateur. Vous pouvez décider vous-même si vous souhaitez autoriser ou non les cookies. Veuillez noter que si vous les rejetez, vous ne pourrez peut-être pas utiliser toutes les fonctionnalités du site.

Vous pouvez suivre ce lien pour consulter notre politique de confidentialité.